Polski / English
2017-12-02

Addict-Culture reviews our gig at Festival SOY

Et voilà que se lance Trupa Trupa, groupe de post-krautrock polonais. Remarqués lors de la sortie de leur album Headache en 2016, leur nouvel opus Jolly new songs est sorti il y a quelques jours à peine.

Le chanteur, Grzegorz Kwiatkowski, habillé très sobrement d’une petite chemise bleu clair et un jean noir, semble sortir tout droit de son bureau au sommet d’un building. S’il est discret et semble réservé sur les premiers morceaux, il se laissera rapidement gagné par la musique et s’avère être très expressif : yeux révulsés, grimaces, transe. Le morceau Never forget, qu’il nous annonce dédicacé à Claude Lanzmann. On n’est pas là pour rire. C’est séduisant et austère à la fois. Le guitariste, lui, a un instrument bien singulier : sa guitare est composée d’un vieux bidon d’huile sur lequel on a collé un manche. C’est astucieux et apparemment ça fonctionne bien. Le bassiste, Wojtek Juchniewicz, prend régulièrement le micro, soit pour accompagner le chanteur – la première fois, de façon très surprenante et assez dissonante – soit de différentes manières jusqu’au dernier morceau très réussi où l’ensemble du groupe semble s’échapper pour de bon. C’est mystique, c’est sombre, comme une danse autour d’un feu : une belle manière de conclure le show. On retiendra particulièrement le titre Love Supreme, balade dans un pays aussi fascinant qu’effrayant. En conclusion, de bonnes choses, une atmosphère accrochante et un gros penchant pour les larsens, mais on prend beaucoup de temps pour sentir que le groupe est à l’aise et dans son élément.

www.addict-culture.com/soy-2017