Polski / English
2017-12-02

Jolly New Songs review - ZYVA Magazine

Il y a un an sortait en France l’excellent Headache des polonais de Trupa Trupa, un album qui faisait voir des étoiles sans la migraine qui les accompagne d’habitude. Le quatuor de Gdansk pose une nouvelle pierre à son édifice sonique en annonçant faussement la couleur avec ces Jolly New Songs pas si gaies.

Le disque s’ouvre martialement sur un morceau à la rythmique lancinante, à la basse hypnotique et aux paroles minimales. Againsf Breaking Heart Of A Breaking Heart Beauty fascine par sa montée en puissance vers une douce torpeur. On rêve de s’allonger dans ce Coffin protecteur pour mieux ressusciter à la manière de certains bouddhistes en guise de purification.

Le karma de Trupa Trupa c’est de jongler entre tohu-bohu tonitruant et calme apaisant comme sur ce Falling à tomber. Ces Jolly New Songs vrombissent, viscérales et roboratives. Leave it all lorgne du côté des soirées de la Factory avec le Velvet et provoque un délicieux engourdissement. Love supreme expérimente, entre volutes et psalmodies enivrantes. On ne peut oublier Never Forget et son viril avertissement qui claque sur une batterie métronome ou None of us, comptine vénéneuse, danse inquiétante et lugubre. Mais le temps s’éclaircit sur la fin du disque, l’accalmie point sur ce Only Good Weather presque riant mais au final bruitiste. Le single To Me permet enfin d’entrevoir la lumière comme le lendemain d’une bonne gueule de bois avec l’impression de décoller d’une fusée Soyouz pour la station internationale.

Avec Jolly New Songs, Trupa Trupa prend aux tripes et l’on espère les écouter un peu plus en France après leurs récents gigantesques concerts au Soy festival de Nantes et aux Rockomotives de Vendôme.

Guillaume Lebourgeois, www.zyvamusic.com